Les Ultrasons pour la santé et la sécurité
mEDICAL - INDUSTRie
Accueil - EMplois - NOUS ContactER - PLAN D'ACCES
 
profil de l'entreprise
Accueil
Une large gamme d'applications
Notre équipe
Offre et services
Localisation
comment nous joindre
Vos contacts
Plan d'accès
formulaire de contact

Un peu d'histoire
Tourisme
transducteurs & sondes pour applications médicales
transducteurs & sondes pour applications industrielles
Traduire
En anglais
Autres langues

Quelques mots sur l'histoire de Besançon

Par sa position stratégique dans une boucle du Doubs, au croisement de deux axes commerciaux européens majeurs (Europe du sud-ouest - Allemagne, Europe du nord-est - Italie par la Suisse), Besançon, dans toutes les périodes de l'Histoire, a toujours été associée à l'Europe entière. La ville fortifiée Celte de Vesontio est devenue sous l'Empire Romain la Cité capitale de la Provincia Maxima Sequanorum, le futur Comté Franc de Bourgogne du Moyen-Age (approximativement la Franche-Comté actuelle). Depuis les temps médiévaux, Besançon est le siège d'un grand Archevêché qui a contribué au développement de la ville durant les siècles. Ses liens avec le Saint Empire Romain Germanique (Besançon a accueilli la Diète Impériale de 1157, et l'Empereur Frédéric Barberousse a marié l'héritière du Comté de Bourgogne) en ont fait une ville florissante et prospère : l'Empereur Rodolphe de Habsbourg l'a élevée au titre de Ville Libre Impériale en 1290, la séparant ainsi politiquement du Comté de Bourgogne.
Au cours du XVIè siècle, après une période de croissance économique due à une paix relative, la région fournit à l'Empire de grands diplomates comme Nicolas Perrenot de Granvelle et son fils Antoine, confidents et ministres de Charles Quint et Philippe II, rois d'Espagne et Empereurs du Saint Empire (et de ce fait héritiers du titre de Comte de Bourgogne). Après plusieurs tentatives militaires et des sièges mémorables, la France annexa la ville de Besançon et la Franche-Comté par le traité de Nimègue en 1678. Depuis, Besançon est à nouveau la capitale de Franche-Comté, et accueille l'Université, créée à Dole par le duc de Bourgogne Philippe le Bon en 1423.

Proche de la Suisse, Besançon et toute la région devinrent un centre important de l'industrie horlogère française dès la fin du XVIIIè siècle avec les fameuses Horloges Comtoises. L'industrie horlogère est devenue au milieu du XXè siècle un secteur d'embauche important à Besançon et en Franche-Comté, jusqu'à la fermeture des usines LIP dans les années 70, la plus grosse entreprise horlogère de Besançon. Après une reconversion réussie dans les microtechniques et la micromécanique, la ville est maintenant un pôle de pointe pour la recherche en Temps, Fréquence et Optique, avec plusieurs écoles et laboratoires renommés : ENSMM (Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques), LPMO (Laboratoire de Physique et Métrologie des Oscillateurs), LOPMD (Laboratoire d'Optique P.-M. Duffieux), LCEP (Laboratoire de Chronométrie Electronique et Piezoélectricité), le Laboratoire Temps-Fréquence de l'Observatoire de Besançon (créé en 1882 pour promouvoir l'industrie horlogère locale). Le grand passé horloger de Besançon a récemment été reconnu grâce à l'ouverture du Musée du Temps, situé dans le palais du XVIè siècle de la famille Granvelle.

Aujourd'hui, Besançon est encore considérée comme la capitale française de l'horlogerie, et beaucoup d'entreprises en relation avec l'industrie horlogère sont encore présentes à Besançon et dans la région. Ville natale de Victor Hugo et des frères Lumière, Besançon est aussi reconnue pour la qualité de son cadre de vie, avec 2400 ha. de parcs et forêts pour une superficie totale de 6500 ha. et 125.000 habitants. Ses monuments historiques (Arènes romaines, Arc de Triomphe romain, Palais Granvelle, Quais Vauban, la Citadelle, l'Horloge Astronomique,...), ses évènements internationaux (festival de musique international, Foire Comtoise,...) et ses nombreux musées (Beaux-Arts et Archéologie, Temps,...) ont tous contribué à offrir à Besançon le label national de "Ville d'Art & d'Histoire".

Nous remercions particulièrement la Société Française des Microtechniques et de Chronométrie pour le contenu de cette page

HAUT de page

© 2002-2014 Imasonic SAS - IMASONIC est une marque commerciale protégée, propriété de la société IMASONIC SAS, France.
Aucune utilisation de la marque ou de la dénomination commerciale d’IMASONIC n’est autorisée sans l’accord écrit préalable d’IMASONIC.